Les lectures de La Bastillette

Mis à jour : 27 juin 2019


SARAH

L'Hibiscus pourpre, Chimamanda Ngozi Adichie (Folio, 2016)

L'Hibiscus pourpre,

de Chimamanda Ngozi Adichie :


Au Nigéria, une famille riche catholique parfaite, dont la vie semble tout à fait anodine et bien réglée. Au plus près des pensées de Kambili, 15 ans, on découvre peu à peu les secrets, malaises, mal êtres cachés, qui gangrènent son entourage. Sur fond de coup d’État politique, cette histoire de famille monte en intensité et nous bouleverse à la lecture. L'Hibiscus pourpre est le premier roman de Chimamanda Ngozi Adichie, auteure nigériane qui vit entre les États-Unis et le Nigéria. Son second roman L’Autre Moitié du Soleil remporte l’Orange Prize of Fiction (2007) et est adapté en film, tout comme le sera son bestseller Americanah (2013) dont Lupita Nyong'o a acheté les droits d’adaptation cinématographique.






THOMAS

L’invention des corps, Pierre Ducrozet (Acte Sud, 2017)

L’invention des corps,

de Pierre Ducrozet :


Un professeur mexicain en fuite, une scientifique française intéressée par le corps humain, un CEO de la Sillicon Valley avec des envies de grandeur, et une communauté hackers de San Francisco tiraillée entre nostalgie de la liberté et transformation du futur…

Qu’est ce qui peut mal tourner, right ? Pierre Ducrozet, prix de Flore 2017, revient avec un ouvrage qui sent bon la méfiance du transhumanisme, de ses prétendus héros salvateurs, et une attirance pour les corps, les esprits brisés…











SOPHIE

Lettres à Madeleine, Guillaume Apollinaire (Gallimard, 2018)

Lettres à Madeleine,

de Guillaume Apollinaire :


Éternisée dans le titre de ce recueil de lettres datant de la Première Guerre mondiale, Madeleine est rapidement idolâtrée en tant que jeune fille cultivée rencontrée à bord d’un train direction Nice. Le poète Apollinaire, alors artilleur sur le front, tombe instantanément sous son charme et initie un échange épistolaire avec la jeune professeure de lettres qui prendra aussitôt des proportions profondément romantiques. Le lecteur témoigne de la nécessité de cet échange, de la force créatrice et de l’amour qui y sont transportés afin de survivre aux cruautés de la guerre - Madeleine permettait au poète de vivre, d’écrire et d’être heureux. Malgré l’asymétrie prépondérante dans l’oeuvre de par sa nature (seules les lettres d’Apollinaire y sont publiées) et le ton parfois chantant de l’écrivain, on y découvre une réelle chronologie historique ainsi que sentimentale qui réussit à s’inscrire dans une linéarité tout à fait attendue de la part

du lecteur.



PAULINE

Barbarian Days: A Surfing Life - (Jours barbares), William Finnegan (Éditions du sous-sol, 2017)

Barbarian Days: A Surfing Life

(Jours barbares),

de William Finnegan :


Prix Pulitzer en avril 2016. Une magnifique odyssée, un road movie épique du surf, voilà dans quoi nous plonge cette autobiographie d'un passionné, addict à la vague d'exception et au spot isolé. De la Californie à l'Afrique du Sud en passant par l'Indonésie, Hawaï, la Thaïlande, l'Australie ou les îles Fidji, l’autobiographie de William Finnegan se déroule en suivant le fil de son obsession dévorante. On y croise quantité de vagues aux descriptions personnalisées et minutieuses, sources de sublimes « rides » ou de mémorables raclées. On y rencontre tout autant des surfeurs avides de plaisir égoïste capables de beaucoup pour la vague idéale, mais pas toujours d'entraide ou de respect. Un monde rebelle où la violence humaine paraît liée à la puissance des vagues recherchées. Un voyage à l'intérieur des tubes et une splendeur extérieure à couper le souffle, racontés au rythme du reflux d'une vie épanouie, au contact de la mer : surf et littérature, ou quand une passion semble finalement en cacher une autre…



In Watermelon Sugar - (Sucre de pastèque), Richard Brautigan (10/18, 2004)

In Watermelon Sugar

(Sucre de pastèque),

de Richard Brautigan :


Tout à fait délirant, cet ouvrage est marqué par une poésie puissante. C'est un texte indémodable qui, en dehors de la beauté onirique qu'il dégage, garde un côté visionnaire et dépeint très justement notre époque, à l'instar des grands livres de science-fiction.

Texte poétique merveilleux et désenchanté sur le thème de l'errance, symbole de l'instabilité, de l'innocence blessée, In Watermelon Sugar dresse le portrait allégorique d'une bourgade californienne où le sucre issu du fruit sert à tout, même à construire des maisons. Et puis, un des personnages s’appelle Pauline…








ALICE

Les Furtifs, Alain Damasio (La Volte, 2019)

Les Furtifs,

d'Alain Damasio :


Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka – volatilisée un matin, inexplicablement. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l’armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va découvrir que ceux-ci naissent d’une Bon, alors on ne comprend peut-être pas grand chose au résumé, mais promis, ça vaut le coup ! C’est tendre, intelligent, mouvementé et surtout très inventif… D’ailleurs si tu n’as pas lu le premier roman d’Alain Damasio, La Horde de Contrevent, je te le recommande également. Et ça marche même pour ceux un peu réticents à l'idée de lire de la science-fiction (comme moi, fut un temps), tu peux y aller sans hésitation !



Et toi, c'est quoi tes lectures du moment ? N'hésite pas à venir nous en parler pendant nos événement littéraires ou par message directement. On est toujours ravi.e.s de pouvoir partager avec toi !

80 vues1 commentaire

© 2023 by The Voice Project. Proudly created with Wix.com